aluminium dans le lait infantile

Le meilleur lait est évidemment le lait maternel. Mais faute de pouvoir allaiter la moitié des femmes se tournent vers les laits en poudre pour bébés afin de nourrir leur bout-de-chou. Si la plupart des composants du lait infantile reflètent les éléments naturellement présents dans le lait maternel, il y a un élément présent dans plus de la moitié des laits, qui n’a rien à faire là et qui à haute dose peut être nocif pour l’enfant : l’aluminium.

L’intérêt nutritionnel de l’aluminium ?

D’une part, son intérêt nutritif est complètement nul, car il n’a pas d’impact positif clairement prouvé par des études scientifiques. Mais en plus, l’organisme humain considère cet élément comme un corps étranger qui n’a rien à faire dans l’organisme humain. En effet, l’alu est un composant important de la croute terrestre et l’alimentation est la principale source de “contamination”. Et les produits à base de céréales et les fruits et légumes sont les aliments qui en contiennent le plus… ainsi que le lait infantile.

Les dangers de l’absorption de fortes doses d’aluminium:

L’aluminium a des effets neurotoxiques bien connus (il joue le rôle de poison sur le système nerveux). Récemment, un groupe de scientifiques de l’agence européenne de l’EFSA (agence européenne de surveillance des aliments) a réalisé une étude démontrant les effets nocifs de l’aluminium sur le système nerveux des animaux et leur reproduction. Si 80% de l’aluminium absorbé est rejeté dans l’urine via les reins. Les 20% restant sont donc stockés dans les os, les poumons, le foie et le cerveau. Ce qui peut provoquer des problèmes à long terme comme la maladie d’Alzheimer ou certains cancers.

Les doses d’aluminium dans le lait infantile

Les enfants et nourrissons absorbent près de 2 fois plus d’aluminium que les adultes (en comparant les doses d’alu par kilo de l’individu). Hors, les laits maternisés en poudre qui contiennent de l’aluminium apportent environ 30% de la limite maximale à ne pas dépasser. Si vous ajoutez à cela des vaccins qui contiennent aussi de l’aluminium et des reins (source d’élimination de l’alu) encore immatures chez les nourrissons, alors vous obtiendrez un facteur de risque non négligeable de surdose de cet élément neurotoxique.

Liste des laits infantiles sans aluminium :
Suivant le principe de précaution, il vaut mieux se tourner vers des laits qui ne contiennent pas d’aluminium. En voici quelques-uns :
– Blédilait (1, 1 relais, premium A, Bledilait 2 2° âge)
– Gallia (Calisma 1, Gest Premium 1, Gallia lait 2° âge)
– Hipp Bio 1 et Hipp Bio 2
– Nidal (Normal et Excel HA 1, Nestlé Nidal 2)
– Milumel 2 (2° âge)

Attention, les laits “bio” sont aussi susceptibles de contenir de l’aluminium.

Partager

Vous pourriez aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *